rachat de crédit pour mariéDans la majorité des cas, l’un des futurs mariés dispose encore d’au moins un prêt à payer avant et pendant son mariage. Ce qu’il ne sait pas c’est que ce contrat va avoir des répercussions sur sa vie de couple et sur sa situation financière une fois qu’il se marie.

Mais, en mariage, c’est pour le meilleur et pour le pire. Pour éviter les conflits, il faut tout de même vous préparer en avance aux différentes situations éventuelles et trouver une solution adaptée si vous avez contracté plusieurs crédits avant le mariage.

La meilleure solution sera d’abord d’en parler avec votre futur époux et de penser à la possibilité du rachat de crédits pour diminuer le taux d’intérêt de vos prêts et pour faciliter la gestion de tous vos emprunts. En général, le mode de paiement de vos dettes dépend du régime patrimonial que vous choisissez lors de votre contrat de mariage. Mais dans la plupart des cas, les banques exigent l’accord des deux époux en cas de rachat de crédit.

Rachat de crédit en cas de régime de séparation de biens

Qui dit séparation de biens dit plus d’indépendance financière et matérielle. À part les charges familiales, chaque époux a une grande liberté dans la gestion de ses biens et de ses ressources comme il l’entend.

En plus, les biens acquis avant et après le mariage restent propres à chacun. Concernant les dettes, celles qui ne sont pas liées aux dépenses ménagères et à l’éducation des enfants sont à la charge de la personne qui s’est engagée en son nom. Mais, le conjoint peut participer au paiement s’il souhaite aider son partenaire.

Le rachat de crédit sous un régime de séparation de crédit ne pose donc aucun problème auprès de la banque prêteuse si votre revenu seul permet de rembourser la mensualité. Mais, ceci pourra occasionner des difficultés financières au sein du ménage.

Rachat de crédit en cas de communauté légale

Si votre régime matrimonial est la communauté des biens, votre conjoint sera également responsable des dettes que vous avez contractées seul avant le mariage, alors que l’objet acquis à l’issu de ce prêt vous est propre parce que vous l’avez obtenu avant le mariage.

Si vous et votre conjoint avez un seul avis d’imposition, les établissements de crédit exigent également souvent que votre partenaire soit votre co-emprunteur en cas de rachat de crédit parce que l’impôt sur votre prêt est déclaré commun.

Demandez un rachat de crédit pour marié
5 (100%) 4 votes